Pellicules : Traitements naturels pour un cuir chevelu purifié

Traitements naturels

Huile végétale

Massez une huile végétale sur le cuir chevelu, la veille d’un shampoing ou quelques heures avant pour nourrir le cuir chevelu et l’aider à retrouver son équilibre. Réalisez un test cutané dans le pli du bras 48h avant la première utilisation afin de vous assurer de la qualité de l’huile et de votre tolérance. Lavez soigneusement. En cas de cheveux épais, un double shampoing est nécessaire. Stockez votre huile dans le flacon d’origine bien fermé, à l’abri de la lumière et de la chaleur.

Huile de ricin

L’huile de ricin est antifongique, antibactérienne, nourrissante, cicatrisante et fortifiante. Elle prend soin de tous les types de cuirs chevelus et de tous les types de cheveux, même colorés. Elle combat la chute de cheveux, le dessèchement capillaire, les inconforts cutanés, les pellicules, les infections et les mycoses du cuir chevelu. Difficile à masser, elle est à diluer dans une huile fluide comme l’huile de jojoba (tout type de cuir chevelu) ou l’huile d’amande douce (cuir chevelu sec).

Huile de Chaulmoogra

L’huile de chaulmoogra est équilibrante, apaisante, anti-inflammatoire, antibactérienne et antimycobactérienne. Elle convient à tous les types de cuirs chevelus à problèmes, même sensibles. Elle apaise le cuir chevelu et lutte contre sa desquamation. Elle assainit le cuir chevelu, renforce les racines et ralentit ainsi la chute de cheveux. Comme elle a une texture assez solide, elle doit être combinée à une huile fluide comme l’huile de jojoba ou l’huile de touloucouna.

Huile de lentisque pistachier

L’huile végétale de lentisque pistachier a des vertus nourrissantes, apaisantes, réparatrices, protectrices et fortifiantes. Elle lutte contre les pellicules des cuirs chevelus normaux à secs. Elle calme les démangeaisons et atténue les rougeurs. Elle nourrit le cheveu dès la racine et le protège du dessèchement et des agressions extérieures. Elle stimule la micro-circulation, fortifie les racines et favorise la croissance capillaire. Elle peut être alliée à l’huile de ricin ou à l’huile de chaulmoogra.

Huile de Touloucouna

L’huile végétale de touloucouna est apaisante, régénérante, réparatrice, nourrissante et protectrice. Elle convient idéalement pour les soins antipelliculaires des cuirs chevelus secs sujets à inconforts. Elle soulage les démangeaisons, ralentit la desquamation, combat les pellicules et protège la fibre capillaire du dessèchement. Elle peut être associée à l’huile de chaulmoogra en cas de cuir chevelu devenu très inconfortable à cause des pellicules.

À lire : Huile antipelliculaire: Les huiles végétales contre les pellicules.

Huile essentielle

Une huile essentielle peut aider à assainir et à rééquilibrer le cuir chevelu. Il est néanmoins interdit d’utiliser une huile essentielle en cas de cuir chevelu sensible, réactif, irrité ou abîmé. Il est aussi déconseillé d’appliquer une huile essentielle pure sur le cuir chevelu au risque d’irritations cutanées. Par ailleurs, il est recommandé d’éviter l’exposition au soleil après utilisation d’huiles essentielles, surtout celles qui sont photo sensibilisantes. L’utilisation des huiles essentielles est généralement déconseillée chez l’enfant et la femme enceinte ou allaitante. Il est important de tenir vos huiles essentielles hors de portée des enfants et des animaux. Si vous suivez un traitement médical, demandez conseil à votre médecin avant l’emploi d’une huile essentielle.


Ajoutez 3 gouttes d’huile essentielle dans une cuillère à café d’huile végétale d’amande douce puis massez le cuir chevelu. Laissez agir une heure avant de procéder au shampoing. Si vous n’avez pas le temps, mélangez 2 gouttes d’huile essentielle à votre shampoing habituel. N’ajoutez pas d’huile essentielle à votre soin capillaire si ce dernier en contient déjà dans sa composition. Réalisez un test cutané sur un bout de peau avec une goutte d’huile essentielle avec un peu d’huile végétale 48h avant la toute première utilisation pour vous assurer de votre tolérance.


Huile essentielle d’arbre à thé (tea tree)

L’huile essentielle de tea tree possède de puissantes propriétés anti-inflammatoires et antimicrobiennes qui peuvent soulager les symptômes des pellicules comme les démangeaisons. Elle serait efficace pour combattre la dermatite séborrhéique et les pellicules.

Huile essentielle de romarin

L’huile essentielle de romarin à cinéole est revitalisante, fortifiante et tonifiante. Elle est recommandée pour le cuir chevelu gras ou regraissant vite. Elle rééquilibre le cuir chevelu et élimine les pellicules. Elle assainit les racines et les tonifie pour des cheveux plus forts.

Huile essentielle de Géranium

L’huile essentielle de géranium (bourbon ou rosat) a des qualités tonifiantes, apaisantes et réparatrices. Elle purifie le cuir chevelu et le débarrasse des pellicules. Elle peut convenir à tous les types de cuirs chevelus, même si elle est souvent indiquée pour les cuirs chevelus gras.

Hydrolat

Un hydrolat peut être vaporisé sur le cuir chevelu après le shampoing. Il est à choisir 100% naturel, pur, sans conservateur ajouté, pour tirer parti de ses bienfaits. Il est nécessaire de faire un test cutané 48h avant la toute première utilisation pour garantir une totale innocuité du produit pour votre peau. Conservez au frais avant ouverture et au réfrigérateur après ouverture. Jetez au moindre changement d’odeur ou d’aspect. Tenez hors de portée des enfants et des animaux.

Hydrolat de cèdre

L’hydrolat de cèdre de l’Atlas a des vertus tonifiantes et astringentes. Il fait un bon tonique capillaire pour lutter contre les soucis du cuir chevelu. Il apaise les démangeaisons et aide à lutter contre les pellicules. Il est déconseillé aux enfants ainsi qu’aux femmes enceintes ou allaitantes.

Hydrolat de romarin

L’hydrolat de romarin à verbénone est purifiant, détoxifiant, astringent et tonifiant. Il convient aux cuirs chevelus gras ou regraissant vite. Il aide à réguler la production de sébum et lutte contre les pellicules grasses. Il est déconseillé aux enfants ainsi qu’aux femmes enceintes ou allaitantes.

Hydrolat de Bay Saint Thomas

L’hydrolat de Bay Saint-Thomas purifie le cuir chevelu et tonifie les racines pour lutter contre les pellicules et la chute de cheveux. Il convient idéalement aux cuirs chevelus gras. Il est déconseillé aux jeunes enfants ainsi qu’aux femmes enceintes ou allaitantes.

À lire: Hydrolat contre les pellicules : Les eaux florales antipelliculaires.

Autres remèdes naturels

Vinaigre de cidre de pomme

Le vinaigre de cidre de pomme bio non pasteurisé est efficace pour assainir le cuir chevelu gras, apaiser les démangeaisons et éliminer les pellicules. De plus, il adoucit la fibre capillaire et apporte de la brillance à la chevelure en neutralisant le calcaire et en lissant les écailles. Il est indiqué en dernière eau de rinçage pour embellir les cheveux et lutter contre les pellicules et les frisottis.

Versez 50ml de vinaigre de cidre de pomme bio dans 1.5l d’eau tiède et utilisez cette préparation en dernière eau de rinçage sur votre cuir chevelu après votre shampooing. A faire une à deux fois par semaine sur du court terme pour ne pas irriter le cuir chevelu et dessécher les cheveux. Ne pas appliquer pur; ne pas appliquer sur une cuir chevelu sensible, réactif, irrité ou lésé.

Aloe vera

L’aloe vera peut aider à éliminer les pellicules et réduire les symptômes d’inconforts cutanés liés à leur formation. Il hydrate le cuir chevelu, apaise les démangeaisons et minimise les inflammations cutanées. Comme l’aloe vera possède des vertus antibactériennes et antifongiques, il serait utile contre les pellicules liées à une infection mycosique (champignons).

Optez pour du gel d’aloe vera bio formulé avec une majorité d’ingrédients d’origine naturelle. Massez une noisette sur le cuir chevelu et coiffez-vous avec une brosse propre. Faites un test cutané 48h avant la toute première utilisation afin de vous assurer de votre tolérance cutanée et de l’innocuité du produit. Essayez à l’occasion un shampoing bio à l’aloe vera.

Citron

Le citron possède des qualités astringentes, tonifiantes, purifiantes et adoucissantes. Il peut être utilisé pour éliminer les pellicules du cuir chevelu normal à gras. Frictionnez le jus d’un citron issu de l’agriculture biologique ou non traité après récolte. Massez quelques minutes avant de procéder à un shampooing antipelliculaire bio adapté à la nature de vos pellicules.

Cette astuce beauté est déconseillée aux cuirs chevelus sensibles, réactifs ou irrités. Le citron peut être utilisé une fois par semaine maximum sur un cuir chevelu sain. En cas de réaction cutanée, même légère, cessez l’utilisation immédiate du citron sous peine d’agresser les glandes sébacées et d’exacerber la production de sébum ainsi que la formation des pellicules.

Shikakaï

Le Shikakaï est une poudre ayurvédique naturelle d’origine indienne qui débarrasse le cuir chevelu des impuretés, de l’excès de sébum et des pellicules pour un cuir chevelu purifié. Il permet aussi de renforcer les racines pour contrer la chute de cheveux et favoriser ainsi la croissance capillaire. Cette plante en poudre convient à tous les types de cheveux, même colorés (coloration végétale).

Dans un bol, mélangez deux cuillères à soupe de poudre de Shikakaï avec une cuillère à soupe de rhassoul. Ajoutez de l’eau minérale jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène. Utilisez une cuillère non-métallique pour le mélange. Massez sans attendre sur cheveux mouillés, principalement sur le cuir chevelu. Laissez poser une minute avant de rincer à l’eau tiède. Une fois par semaine.

Produits capillaires & Soins

Favorisez les cosmétiques naturels

Les silicones, les sulfates, les phtalates et les parabènes sont à éviter. Certains sont non seulement toxiques pour la santé humaine et la beauté de la peau et des cheveux, ils le sont également pour l’environnement. Préférez les produits capillaires provenant de marques de cosmétiques naturels et/bio. Il sont formulés avec une majorité d’ingrédients d’origine naturelle avec des actifs végétaux apaisants, purifiants et équilibrants qui prennent soin de votre cuir chevelu.

Modifiez vos habitudes

Délaissez les soins coiffants comme les gels ou les laques qui déséquilibrent le cuir chevelu et favorisent la formation de pellicules. Si vous devez en appliquer pour votre mise en beauté, optez pour un spray coiffant bio ou un gel coiffant bio pour styliser et fixer votre coiffure. Néanmoins, n’oubliez pas d’éliminer votre soin coiffant le soir avant d’aller vous coucher en brossant soigneusement vos cheveux. Pensez aussi à nettoyer votre brosse ou peigne au moins une fois par semaine, voire deux à trois fois par semaine si vos pellicules sont causées par un champignon.

Hygiène de vie

Gérez votre stress

Le stress lui-même ne provoque pas les pellicules mais il peut affaiblir votre système immunitaire, minimiser la capacité de votre organisme à se défendre contre les microbes et les affections cutanées et aggraver des symptômes tels que les démangeaisons, les rougeurs et la sécheresse. Essayez les techniques anti-stress comme la méditation, le yoga, l’art-thérapie ou tout simplement une promenade quotidienne à pied pour vous changer les idées.

Mangez équilibré

Une alimentation variée et équilibrée contribue à garder une bonne santé, une belle peau et de beaux cheveux. Misez sur une alimentation riche en antioxydants (légumes, fruits), en fibres (céréales complètes, légumineuses, graines et autres oléagineux) et surtout en acides gras essentiels (poissons gras, noix, graines). Les acides gras comme les oméga-3 renforcent le système immunitaire, réduisent les inflammations, favorisent la cicatrisation et préviennent le vieillissement prématuré. Une carence en acides gras peut contribuer au déséquilibre cutané avec sécheresse (capillaire et cutanée), sensations d’inconforts et formation de pellicules.

Prenez des probiotiques

Les probiotiques sont des bonnes souches de bactéries bénéfiques pour améliorer la fonction immunitaire et maintenir l’équilibre de la flore intestinale et même des autres flores de l’organisme comme la flore vaginale, la flore buccale ou la microflore de la peau. Certaines souches de bactéries peuvent aider à combattre certaines infections fongiques responsables des pellicules et peuvent réduire la gravité des pellicules. Elles peuvent même aider en cas de pellicules liées à des allergies mais il est essentiel de consulter un allergologue dans ce cas pour sélectionner les bonnes souches de probiotiques. Les suppléments de probiotiques ne sont pas recommandés aux personnes immunodéprimées / avec un déficit immunitaire. Avant de prendre un complément alimentaire à base de probiotiques, consultez votre médecin traitant pour discuter des meilleures souches de probiotiques pour vous, surtout si vous suivez un traitement médical, si vous êtes allergique au lait ou intolérante au lactose, ou si vous avez des problèmes intestinaux.

Délaissez certains aliments & breuvages

Certains aliments et breuvages peuvent aggraver les inflammations de l’organisme et détériorer la santé du cuir chevelu, entre autres. Modérez fortement votre consommation de sucres raffinés (pain blanc, pâtes blanches, farine blanche, biscuits, viennoiseries, …) ainsi que les aliments transformés et frits. Diminuez aussi votre absorption de boissons alcoolisées, sucrées ou caféinées qui déshydratent l’organisme, accélèrent le vieillissement cutané et peuvent déclencher des poussées d’inflammations cutanées comme l’eczéma, le psoriasis ou la dermatite séborrhéique. Les aliments déclencheurs de pellicules varient d’une personne à l’autre. Aussi, prenez des notes sur votre alimentation dans un carnet pour trouver les responsables de vos pellicules. Pour ma part, tout aliment qui contient de la levure comme les produits de boulangerie me donne des pellicules ! Aussi, j’en ai réduit très fortement ma consommation.