Huile anti-rougeurs : Les meilleures huiles végétales pour apaiser une peau agressée

Une huile anti-rougeurs apaise les peaux malmenées avec une inflammation temporaire survenue suite à un tiraillement lié au dessèchement, à un bouton d’acné, à un cosmétique inadapté, à une eau calcaire, à un frottement de peau, à un massage trop vif, à une variation de température, ou tout autre petit souci éphémère. Elle soutient la régénération cellulaire afin d’atténuer rapidement les rougeurs cutanées. Elle nourrit, tonifie et protège la peau pour la renforcer face aux agressions extérieures et climatiques.

Pour des rougeurs récurrentes ou permanentes, consultez un dermatologue-allergologue pour un bilan de santé et un diagnostic adéquat. N’utilisez pas une huile anti-rougeurs sans un avis médical et un test de tolérance cutané dans le pli du bras 48h avant une utilisation sur la zone à traiter.

En attendant un rendez-vous chez un spécialiste, délaissez tout cosmétique avec des ingrédients synthétiques controversés (sulfates, silicones, parabènes, phenoxyethanol, PEG, phtalates, …) et tout cosmétique contenant de l’alcool ainsi que des substances naturelles potentiellement allergènes comme les huiles essentielles et ses dérivées. Prenez garde à l’eau calcaire qui provoque des rougeurs; adaptez un filtre anticalcaire. Boudez aussi les sucres rapides qui favorisent les inflammations cutanées.

Huile anti-rougeurs ♥ Les huiles au top


Le top du top pour les soins anti-rougeurs : Carthame, Calophylle, Cassis & Framboise.


Huile végétale de Carthame bio

L’huile de Carthame apaise, nourrit, régénère, répare, cicatrise et favorise la vasoconstriction des vaisseaux sanguins. Elle convient aux peaux normales à sèches, même sensibles ou matures, sujettes aux rougeurs. Elle soulage la couperose, la rosacée, l’eczéma et toute autre affection qui entraîne des rougeurs cutanées, en accompagnement d’un avis médical et d’un suivi adapté, et améliore l’aspect de la peau. Elle peut être associée à l’huile de Calophylle Inophylle ou à l’huile de Son de Riz. Elle se conserve dans un endroit frais, à l’abri de la lumière, avant ouverture et au réfrigérateur après ouverture.

Huile végétale de Cassis

L’huile de Cassis, ou huile de pépins de Cassis, apaise les peaux délicates sujettes aux irritations et aux rougeurs temporaires. Elle peut être associée à l’huile végétale de pépins de framboise pour une action anti-âge réparatrice sur les peaux fatiguées. Elle maintient l’élasticité cutanée pour renforcer la peau face aux agressions extérieures et prévenir les signes de l’âge comme la perte d’éclat, le relâchement et la formation des rides. Elle peut être alliée à l’huile de Framboise pour une action anti-âge. Elle se conserve dans un endroit frais, à l’abri de la lumière, avant ouverture et au réfrigérateur après ouverture.

Huile végétale de Framboise bio

L’huile de Framboise, ou huile de pépins de Framboise, convient aux peaux sensibles, même à tendance atopique. Elle apaise les irritations et soulage les rougeurs temporaires. Elle soutient l’équilibre cutané pour lutter contre les agressions extérieures et les signes de l’âge. Elle limite la formation des rides. Elle prépare également la peau au soleil pour limiter les rougeurs liées à une exposition solaire. Elle peut être alliée à l’huile d’Avoine en cas de peau sèche ou à l’huile de Cassis en cas de peau fatiguée. Elle se conserve dans un endroit frais, à l’abri de la lumière, avant ouverture et au réfrigérateur après ouverture.

Huile végétale de Calophylle bio

L’huile de Calophylle Inophylle est antioxydante, anti-inflammatoire, antiseptique, stimulante, circulatoire, protectrice, photo-protectrice, adoucissante et cicatrisante. Elle atténue les rougeurs et les cicatrices légères liées à l’acné ainsi que les rougeurs des cernes et des poches sous les yeux. Elle soulage également la plupart des rougeurs cutanées, les érythèmes solaires ou encore les rougeurs de vergetures. Elle calme les inconforts cutanés comme les tiraillements et favorise la régénération des tissus sous-cutanés pour une peau plus souple et élastique. Elle se conserve au sec, à l’abri de la chaleur.

Huile végétale de Cameline bio

L’huile de Cameline prend soin des peaux sensibles, même atopiques. Anti-inflammatoire, apaisante, réparatrice, cicatrisante, nourrissante et anti-âge, elle soulage les rougeurs du visage, les inflammations cutanées, les peaux sujettes à la couperose ou à l’eczéma. Si vous suivez un traitement dermatologique, demandez l’avis de votre médecin traitant. L’huile de Cameline peut être associée à l’huile de Calophylle Inophylle ou à l’huile de Chaulmoogra en cas de peau très sèche, même squameuse. Elle se conserve dans un endroit frais, à l’abri de la lumière, avant ouverture et au réfrigérateur après ouverture.

Macérât huileux de Pâquerette bio

L’huile de Pâquerette (bellis perennis), ou macérât huileux de Bellis ou de Pâquerettes, est souvent recommandée pour le soin du buste pour ses vertus tonifiantes et raffermissantes. Néanmoins, cette huile convient aussi aux soins de corps des peaux matures ou relâchées, sujettes à des rougeurs temporaires, après un choc physique, par exemple; dans ce cas, elle peut être alliée au macérât huileux d’Arnica pour plus d’efficacité sur les rougeurs de coups ou de bosses. Comme l’huile de pâquerette a un effet tenseur, elle ne convient pas aux peaux tiraillées. Elle se conserve dans un endroit frais, à l’abri de la lumière.

Huile réparatrice : Les meilleures huiles végétales pour les peaux très sèches et abîmées

Huile végétale d’amande douce bio

L’huile d’Amande douce a des bienfaits apaisants, réparateurs, cicatrisants, restructurants, nourrissants et protecteurs. Elle soulage les irritations, les rougeurs, les érythèmes et les démangeaisons des peaux sensibles, sujettes aux inconforts cutanés. Elle lutte également efficacement contre le dessèchement pour prévenir les tiraillements et les picotements qui provoquent des rougeurs. Elle peut être alliée au beurre de karité pour soulager les peaux tiraillées. Elle se conserve au sec, à l’abri de la chaleur et de la lumière.

Huile végétale d’Onagre bio

L’huile d’Onagre possède des qualités anti-âge, anti-inflammatoire, régénérantes, apaisantes, nourrissantes, adoucissantes, assouplissantes et protectrices. Elle est adéquate pour le soin des peaux matures, même sensibles. Elle apaise les irritations cutanées et protège la peau des agressions extérieures ainsi que des signes de l’âge. Elle convient aux peaux matures sujettes à la rosacée, sous réserve d’avis médical avant utilisation. Elle se marie bien à l’huile de Bourrache en cas de peau ridée. Elle se conserve dans un endroit frais, à l’abri de la lumière, avant ouverture et au réfrigérateur après ouverture.

Huile végétale de rose musquée bio

L’huile de Rose musquée est anti-âge, anti-inflammatoire, réparatrice et protectrice. Riches en actifs régénérants, elle convient mieux aux peaux matures et dévitalisées, même sensibles. Elle favorise le renouvellement cellulaire et apaise les irritations, les rougeurs diffuses, les escarres, la rosacée et la couperose, sous réserve d’avis médical avant utilisation. Elle lutte aussi contre les signes de l’âge et atténue les rides et les taches pigmentaires. Elle peut être alliée au macérât huileux de Millepertuis bio aux bienfaits apaisants et réparateur en cas de peau sujette à rougeurs et à démangeaisons. Elle se conserve dans un endroit frais, à l’abri de la lumière, avant ouverture et au réfrigérateur après ouverture.

Huile végétale de Chanvre bio

L’huile de Chanvre est anti-inflammatoire, anti-âge, antiride, régénérante, apaisante, raffermissante et protectrice. Elle convient au soin des peaux déshydratées, dévitalisées et fatiguées, normales, mixtes ou sèches, même matures. Elle apaise les inflammations, les irritations et les rougeurs diffuses, même d’une peau atopique sujette à la couperose ou à l’eczéma, sous réserve d’avis médical avant utilisation. Elle maintient l’élasticité de la peau pour limiter les tiraillements et favoriser le confort de la peau. Elle se conserve dans un endroit frais, à l’abri de la lumière, avant ouverture et au réfrigérateur après ouverture.

Huile végétale de Piqui

L’huile de Piqui n’est pas vraiment une huile anti-rougeurs mais elle est intéressante pour apaiser les peaux sensibles et irritées, surtout après une exposition au soleil. Elle calme les inconforts cutanés et favorise le renouvellement cellulaire pour une peau réparée qui ne garde pas de dommages suite à son irritation. Elle régénère, hydrate et protège pour lutter contre le stress oxydatif, l’apparition des rides et des ridules ainsi que les inconforts liés au dessèchement. Elle peut être alliée à l’huile d’Açaï pour une action réparatrice et apaisante augmentée. Elle se conserve au sec, à l’abri de la lumière et de la chaleur.

Macérât huileux de Millepertuis

L’huile de Millepertuis, ou macérât huileux de Millepertuis, possède des propriétés anti-inflammatoires, antibactériennes, décongestionnantes, régénérantes et cicatrisantes. Elle convient pour le soin des peaux sensibles ou exposées au soleil, sujettes à des rougeurs et à des démangeaisons. Elle apaise les sensations d’inconfort, les irritations et les inflammations cutanées. Elle soulage les érythèmes solaires après une exposition au soleil et aide à réparer la peau. Elle se conserve dans un endroit frais, à l’abri de la lumière. Comme elle contient des actifs photosensibilisants, il est recommandé de ne pas l’appliquer avant une exposition au soleil. Elle convient mieux dans un soin après-soleil pour calmer les peaux échauffées.


Conseils d’utilisation

Choisissez obligatoirement une huile végétale 100% pure, naturelle et pressée à froid, idéalement certifiée biologique ou issue de la cueillette sauvage. Pour une huile anti-rougeurs de qualité, il est nécessaire d’éviter les conservateurs ajoutés qui altèrent les bienfaits ou favorisent les réactions cutanées.

Après ouverture, une huile se conserve trois à quatre mois dans son flacon d’origine bien fermé dans un endroit frais, à l’abri de la lumière, parfois même au frigo pour les huiles fragiles comme les huiles de chanvre, de carthame, de cameline, de cassis, de framboise ou encore de rose musquée. Elle est à jeter au moindre changement d’odeur, de couleur ou de texture, ou en cas de réaction cutanée.

Comme votre peau est délicate, il est important de ne pas manquer de tester votre tolérance dans le pli du bras un à deux jours avant utilisation sur la zone ciblée, même si vous connaissez l’huile utilisée; ce test vous permet non seulement de vérifier votre tolérance mais également de vous assurer de la qualité de l’huile qui peut varier d’une production à l’autre et d’une marque à l’autre.

Partagez avec votre réseau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 46 = 52

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
Cette action n'est pas possible