Huile anticellulite: Les huiles végétales pour lutter contre les capitons

Une huile végétale aux propriétés revitalisantes peut aider à diminuer l’aspect peau d’orange si elle est associée à un massage corporel quotidien, une activité physique soutenue et une alimentation équilibrée pauvre en sucre, en sel et en graisse saturée. Appliquez votre huile végétale directement sur la peau matin et soir avant de masser longuement les zones critiques par des gestes circulaires et ascendants. Pour venir à bout de la cellulite, l’important est de ne pas relâcher les efforts dès les premiers résultats; vous devez garder les massages à l’huile (ou autre soin) dans votre routine beauté.

Massage anti-cellulite : Les bons gestes contre la peau d’orange

Huile anticellulite : Les huiles végétales au top

Huile de Chaulmoogra

L’huile de chaulmoogra est une huile végétale idéale comme huile de massage sur les zones infiltrées par la cellulite. Elle est assez riche au toucher avec une texture semi-solide qui fond au contact de la peau. Régénérante, elle favorise une peau plus lisse et souple. Elle redonne toute son élasticité à la peau ce qui la rend également idéale pour lutter contre les vergetures. L’huile de chaulmoogra peut être associée à quelques gouttes d’huile essentielle de pamplemousse bio pour une action drainante décuplée. Elle se conserve bien fermée dans un endroit sec, à l’abri de la lumière et de la chaleur.

Huile de Touloucouna

L’huile de touloucouna est une huile végétale riche, idéale pour les massages, mais elle peut être alliée à une huile plus sèche comme l’huile de macadamia au pouvoir régénérant pour une meilleure pénétration cutanée. L’huile de touloucouna soutient la microcirculation ce qui aide à atténuer l’aspect cellulite visible. Elle nourrit également la peau intensément pour prévenir le vieillissement prématuré et limiter la formation des vergetures. L’huile de touloucouna peut être couplée à l’huile de chaulmoogra et quelques gouttes d’huile essentielle de pamplemousse ou de cèdre pour un soin anti-capitons au top. Elle se conserve dans un endroit sec, à l’abri de la lumière et de la chaleur. Sa meilleure alternative est l’huile d’Andiroba, extraite d’une espèce d’arbre (carapa) similaire.

Huile de Fenugrec

L’huile de fenugrec est plus souvent recommandée pour les soins du buste pour sa capacité potentielle à augmenter le galbe de la poitrine. Néanmoins, ses vertus raffermissantes, assouplissantes et régénérantes peuvent en faire une alliée idéale contre la cellulite. L’huile de fenugrec lutte efficacement contre le relâchement cutané; elle redonne élasticité et fermeté à la peau. Elle peut être combinée à l’huile de chaulmoogra et quelques gouttes d’huiles essentielle de pamplemousse sans furocoumarines et de christe marine pour des résultats plus rapides. L’huile de fenugrec se conserve dans un endroit sec, à l’abri de la lumière et de la chaleur.

Huile de café vert

L’huile de café vert nourrit, lisse et raffermit tous les types de peaux fatiguées. Elle a un pouvoir drainant léger qui stimule la microcirculation et aide à éliminer la peau d’orange. Elle est idéale en cas de rétention d’eau. Riche en antioxydants, elle permet aussi de lutter contre le vieillissement cutané. Nourrissante, elle combat la formation de vergetures en favorisant une peau douce et souple. L’huile de café vert se conserve dans un endroit frais et sec, à l’abri de la lumière et de la chaleur. Elle peut être associée à quelques gouttes d’huile essentielle de pamplemousse pour une action drainante optimale.

Huile de moutarde

L’huile de moutarde est généralement recommandée pour tonifier le cuir chevelu mais elle peut être également l’alliée des peaux fatiguées, flasques, avec de la cellulite visible grâce à ses vertus veinotoniques (stimulant sanguin). Elle a une action tonifiante et chauffante qui stimule la microcirculation et favorise l’élimination de la cellulite. Elle assure également le confort musculaire, appliquée avant ou après l’effort. L’huile de moutarde ne s’utilise pas pure sur la peau pour limiter les picotements désagréables et les irritations cutanées. Elle ne convient pas aux peaux sensibles ou réactives. Elle doit être associée à une huile végétale plus fluide et neutre adaptée à tous les types de peaux comme l’huile de macadamia aux bienfaits régénérants. L’huile de moutarde se marie bien aussi avec l’huile de chaulmoogra et les huiles essentielles de pamplemousse et de cèdre de l’Atlas.

Huile d’onagre

L’huile d’onagre possède des qualités revitalisantes, régénérantes, adoucissantes et protectrices. Elle aide à maintenir l’élasticité cutanée pour redonner souplesse, fermeté et tonicité aux peaux flétries souvent victimes de la peau d’orange. Au fil des semaines et de massages quotidiens, la peau retrouve un aspect lisse. La cellulite superficielle est moins visible, les stries cutanées sont atténuées également. L’huile d’onagre peut être combinée à l’huile de rose musquée en cas de peau mature pour une action régénérante décuplée. Comme elle est sensible à l’oxydation, l’huile d’onagre se conserve bien fermée dans un endroit bien frais, à l’abri de la lumière. Elle se garde idéalement au réfrigérateur pour un effet froid au contact de la peau qui augmentera son action tonifiante.

Hydrolat anti-cellulite : Les eaux florales contre les capitons pour une peau lissée

Huile contre les vergetures : Les huiles végétales réparatrices pour une peau lisse


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.