Le miel pour la peau : Lequel choisir ?

Le miel est exploité en cuisine pour son pouvoir sucrant et à des fins thérapeutiques depuis des millénaires pour ses propriétés antibactériennes, cicatrisantes et apaisantes. En cosmétique, le miel est souvent utilisé comme soin de beauté pour accélérer la cicatrisation des affections cutanées, pour apaiser les irritations et pour hydrater l’épiderme asséché. Il peut également servir comme soin capillaire pour assainir le cuir chevelu, pour renforcer les racines et pour protéger la fibre capillaire.

Le miel est une source de vitamines, de sels minéraux, d’oligo-éléments et surtout d’antioxydants bénéfiques pour la santé mais les apports varient selon la qualité du miel. En effet, pour bénéficier des bienfaits du miel, il est recommandé de le choisir cru, non pasteurisé, 100% pur… et il est difficile à trouver en grande surface. Aussi, lisez bien les étiquettes ou renseignez-vous auprès d’un apiculteur.

Quel miel pour la peau ?

Tous les miels de qualité ont des vertus anti-inflammatoires, apaisantes, adoucissantes, régénératrices et cicatrisantes. Néanmoins, l’origine florale du miel jouerait un rôle important dans la manière dont le miel déploie ses bienfaits sur une peau plutôt qu’une autre.

Miel de thym

Le miel de thym régule le sébum et rééquilibre les peaux à tendance grasse. Il purifie la peau en douceur et unifie le teint en minimisant les imperfections cutanées comme les points noirs.

Miel de romarin

Le miel de romarin est similaire au miel de thym. Il assainit les peaux à problèmes et équilibre la production de sébum des peaux regraissant vite. Il convient aux peaux fatiguées, manquant de tonus.

Miel de Manuka

Le miel de Manuka soulage les peaux irritées et participe à la cicatrisation des brûlures légères. Il convient également pour apaiser, traiter et cicatriser les imperfections cutanées des peaux à problèmes.

Miel d’eucalyptus

Le miel d’eucalyptus est recommandé pour contribuer au maintien d’une bonne hygiène buccale. Il traite les inflammations et soulage les maux de gorge. Sur la peau, il purifie et soigne les boutons d’acné.

Miel d’acacia

Le miel d’acacia apaise, adoucit et hydrate les peaux sensibles, normales à sèches. Il protège la peau de la déshydratation, ravive le teint et lisse les traits fatigués pour diminuer l’apparence des rides.

Miel de fleurs

Le miel de fleurs a des vertus similaires au miel d’acacia mais sa texture est généralement plus épaisse et moins fluide. Il convient bien avec un peu de sucre pour adoucir la peau lors d’un gommage corps.

Miel de lavande

Le miel de lavande redonne de l’éclat aux peaux ternes et fatiguées. Il assainit la peau en douceur pour un teint net. Il apaise aussi les inconforts cutanés comme les démangeaisons et les tiraillements.

Miel de tournesol

Le miel de tournesol possède des propriétés cicatrisantes efficaces reconnues pour apaiser les inflammations légères de la peau. Il adoucit, assouplit et protège tous les types de peaux.

Miel de tilleul

Le miel de tilleul apaise et hydrate les peaux sèches et dévitalisées. Il renforce la barrière protectrice cutanée pour lutter contre le dessèchement et ses tiraillements. Il réveille l’éclat du teint des peaux ternes.

Miel de fleur d’oranger

Le miel de fleur d’oranger convient aux peaux ternes, normales à sèches, même matures. Il apaise, adoucit et assouplit la peau et redonne de la lumière aux teints fatigués. Il est assez équivalent au miel d’acacia.

Miel de châtaignier

Le miel de châtaignier stimule la micro-circulation sanguine pour améliorer l’éclat du teint et ralentir le vieillissement cutané. Il soigne la peau et favorise la cicatrisation des imperfections récentes.

Miel de sapin

Le miel de sapin revitalise les peaux fatiguées et matures. Il raffermit la peau et améliore son aspect général en traitant les imperfections cutanées. Il peut être remplacé par le miel de forêt.

Miel de sarrasin

Le miel de sarrasin revitalise les peaux sèches et matures. Il réduit les dommages causés par les radicaux libres et lutte contre les signes de l’âge. Il serait même plus cicatrisant que le miel de Manuka.


Les personnes allergiques au miel ne doivent pas utiliser de miel sur leur peau. Les personnes allergiques au pollen ou aux abeilles devraient également éviter d’en appliquer. Pour les personnes sans allergies connues, il est toujours important de tester une petite partie de la peau avant d’appliquer du miel sur une zone plus large du corps, afin de vous assurer de la qualité du miel et de votre tolérance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 57 = 64

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
Cette action n'est pas possible